L’Association « Lieu de Vie ARC EN CIEL », qui gère l’établissement, a pour finalité de proposer une alternative à l’hospitalisation, à l’isolement au domicile, ou à l’entrée dans une structure spécialisée. Conformément aux textes en vigueur et à ses statuts, elle est à but non lucratif et sa durée est illimitée. L’association s’interdit toute discussion ou manifestation présentant un caractère politique ou confessionnel.

            Le Foyer de Vie ARC EN CIEL est un Foyer d’Accueil Spécialisé (F.A.S.). Il répond aux besoins matériels, médicaux, sociaux, psychologiques de personnes présentant un handicap important et n’étant pas en mesure d’exercer une activité professionnelle, y compris en milieu de travail protégé. Ces personnes disposent toutefois du minimum d’autonomie leur permettant d’accomplir les actes simples de la vie quotidienne.

            Financé par prix de journée, il est habilité par le Président du Conseil Départemental du Haut-Rhin pour accueillir 21 résidants. Au centre d’Aubure, village le plus haut d’Alsace (800m), l’établissement a été entièrement rénové et équipé pour accueillir des personnes présentant un handicap. Son implantation permet une relation étroite avec les habitants du village, les quelques commerces alentours. Situé dans le massif vosgien, il favorise les promenades dans la nature et les activités extérieures.

            Le Foyer de Vie ARC EN CIEL assure 365 jours par an et en permanence, 24 heures sur 24, l’hébergement, la sécurité, la prise en charge et l’accompagnement de vingt et une personnes adultes handicapées disposant chacune d’une chambre. Compte tenu de la longue durée du séjour des résidants, les leviers essentiels à la réalisation de ses missions s’articulent notamment autour :

- des besoins de la vie courante ;

- de l’aide et de l’assistance qu’appelle l’absence d’autonomie ;

- des activités (animations et ateliers) et d'une ouverture résolue sur la vie sociale et culturelle, destinées notamment à préserver et améliorer les acquis et prévenir les régressions ;

- de suivi médical par la poursuite des traitements et de la rééducation (les soins nécessités par l’état des personnes handicapées sont coordonnés par le médecin généraliste intervenant à l’établissement, et avec le concours de spécialistes extérieurs).

            L’établissement a pour vocation d’apporter, dans le cadre d’un projet personnalisé, une réponse adaptée à la situation de chaque personne accueillie. Son action est portée par les valeurs de la reconnaissance de la dignité de tout être humain. Il est régi par le Code de l'Action Sociale et des Familles, et notamment les lois du 02 janvier 2002 et du 11 février 2005. Conformément à ces textes, l’établissement respecte les droits fondamentaux des personnes accueillies. Il met en œuvre les outils préconisés par ces lois, tels que, le livret d’accueil, la charte des droits et libertés, le règlement intérieur, le contrat de séjour, le projet individualisé avec désignation d’un référent. Ces outils sont établis de façon participative et expliqués à l’ensemble des résidants, notamment dans les réunions du conseil de la vie sociale, qui ont lieu trois fois par an. Dans le cadre spécifique du projet de vie, la perte des repères antérieurs à l’accueil, concernant la vie affective,  l’éloignement familial, doivent trouver une compensation par un surcroît d’attention et de compréhension de la part de l’ensemble du personnel qualifié.

 

« Plus une personne est en état de vulnérabilité

Plus nous avons des obligations à son égard »